Les principales raisons d’être de ce nouveau site:

Je ne dis pas cela à la légère: avec quelques efforts et un minimum d’entrainement, pratiquement n’importe qui peut apprendre à mémoriser de grandes quantités d’information d’une façon qui est beaucoup plus rapide, plus efficace et plus amusante que le traditionnel “par cœur”. Cela s’appelle l’art de la mémoire et j’espère vous enseigner gratuitement tout ce que vous avez besoin de savoir sur le sujet. Et j’espère parvenir à présenter cet enseignement de façon un peu plus claire, plus complète et plus accessible que ce ne l’était sur mon ancien site.

Au-delà de tout ce qui concerne la mémoire, je vois l’apprentissage comme une sorte de puzzle composé d’une multitude de pièces d’importance variable. L’art de la mémoire est l’une des pièces les plus merveilleuses et les plus utiles de ce puzzle, mais elle n’est pas l’unique, ni même la plus importante. Si artdelamemoire.org s’intéressait principalement aux concepts de base liés aux techniques de mémorisation, toutretenir.com visent à couvrir tout ce que j’aurais souhaité connaître plus tôt au cours de ma vie concernant directement ou indirectement l’apprentissage.

Voici une idée qui me semble absolument fondamentale et bien lourde de conséquences: Non seulement il est possible d’apprendre à mémoriser, mais il est aussi possible d’apprendre à développer pratiquement n’importe quelle habileté. Nos corps peuvent être entrainés; nos facultés intellectuelles peuvent l’être aussi. Pas magiquement, à l’infini, du jour au lendemain, mais tout de même à un niveau qui personnellement m’a beaucoup surpris et énormément inspiré. Ce qui initialement semble impossible peut devenir possible. Et ce qui est possible peut éventuellement devenir facile. Si l’idée de parvenir à développer de toutes nouvelles habiletés de façon relativement rapide vous interpelle, la section Apprendre à apprendre de ce site devrait vous intéresser.

Aussi passionné et enthousiasmé que je puisse être par le merveilleux potentiel des techniques de mémorisation et des différentes façons d’apprendre, ce n’est pas de cela dont je parlerais en priorité si je n’avais qu’un ou deux conseils à formuler à la plupart des gens, ou à moi-même version un peu plus jeune. Les techniques pour mémoriser et apprendre plus facilement fonctionnent bel et bien, mais encore faut-il être en position de les mettre en pratique. Difficile d’apprendre à jouer du piano ou d’apprendre à mémoriser lorsqu’on s’imagine que l’on a pas le “talent” nécessaire, que l’on manque chroniquement de sommeil, qu’on est incapable de se concentrer, qu’on se sent paralysé par l’anxiété ou encore que nous ressentons un besoin compulsif de passer la majorité de nos temps libres à nous divertir devant des écrans. Une dernière grande section de ce site, la plus difficile à résumer et à mettre en pratique, visera à offrir quelques modestes pistes de solution à tous ceux et celles qui comme moi tentent de transformer certaines de leurs habitudes de vie. Je vois les efforts que l’on investit dans ces domaines non pas comme des sacrifices pénibles visant à nous rendre plus “sage” et “responsable”, mais plutôt comme des façons de devenir globalement plus en santé, plus énergique, plus efficace, plus en contrôle de nous-même et ultimement plus libre et plus heureux. Je travaille depuis longtemps à me renseigner sur tous ces sujets et j’ai bien hâte de terminer de rédiger une “brève” synthèse de ce que j’ai appris.

 

À propos de l’état actuel de ce site:
 
Je travaille depuis quelques siècles à tenter de terminer une première version de ce site dont je serai fier et satisfait. Parce que je suis trop souvent inefficace pour ce type de tâche et trop prompt à poursuivre un trop grand nombre d’objectifs simultanément, j’en ai encore pour un moment avant que cette “première version complète” ne soit prête. La version actuelle est encore un peu bordélique, certaines sections particulièrement importantes sont toujours absentes et certains des liens ci-dessus mènent en fait à des articles de mon ancien site.
 
Cela dit, ça ne signifie pas qu’il n’y a pas déjà une mine d’or d’information que vous pouvez dès aujourd’hui commencer à explorer! Vous pouvez cliquer sur les onglets ci-dessus et les explorer à votre rythme. Si vous ne souhaitez pas nécessairement tout lire, c’est on ne peut plus compréhensible. Les sections qui pour l’instant me semblent être les plus intéressantes et pertinentes sont les suivantes:
  • Si vous n’avez pas de temps à perdre, ce résumé en anglais que je viens de mettre en ligne aborde rapidement tous les concepts les plus importants et les plus utiles liés à la mémoire. Cela inclut certains sujets particulièrement cruciaux qui n’ont pas encore été abordés de façon adéquate ailleurs sur ce site.
  • Vous ne savez pas ce qu’est l’art de la mémoire? J’ose espérer que cet article de présentation va parvenir à capter votre attention.
  • Si vous vous intéressez de façon plus large à l’apprentissage sous toutes ses formes et au développement de nouvelles habiletés, la section Apprendre à apprendre de ce site est l’une des plus complètes et des plus fondamentales.
  • Si vous souhaitez être guidé étape par étape dans votre découverte de l’art de la mémoire, ce programme guidé pour débutants devrait pouvoir vous aider.
 

 

Si vous souhaitez être prévenu lorsqu’une première version plus complète et mieux présentée de ce site sera prête, vous pouvez me laisser votre courriel ci-dessous. Cette liste d’envoi n’est utilisée que très peu fréquemment, seulement lorsque cela en vaut véritablement la peine. Son objectif n’est pas de vous vendre quoi que ce soit.

Art de la mémoire et de l’apprentissage

Entrez votre courriel ci-dessous pour recevoir de très occasionnels messages de ma part portant sur la mémoire ou sur d’autres sujets directement ou indirectement liés. 

Aucun spam jamais c’est promis.

Sender.net email marketing

 

Au besoin, vous pouvez me rejoindre en écrivant à francisblondin@artdelamemoire.org. Pour ceux et celles qui sont sur Facebook, le groupe “Apprendre à apprendre” est ouvert à tous. Si vous m’envoyez votre question sous forme de post dans ce groupe, ça risque d’être un peu moins long avant que je ne réponde.

 

Précision importante: Le titre de ce site a été choisi parce qu’il est simple et mémorable, mais il ne doit bien sûr pas être pris au pied de la lettre. C’est impossible de littéralement “tout retenir”! Cependant, avec les bonnes méthodes et assez de persévérance, on peut parvenir à mémoriser énormément d’informations et être 99% certain d’être en mesure de les reproduire en n’importe quelles circonstances.

 

Quelques liens complètement optionnels portant sur l’art de la mémoire:

Voici une variété d’articles, de reportages et d’études scientifiques qui m’ont semblé particulièrement dignes d’intérêt et qui ont pour la plupart été publiés par des sources généralement considérées comme étant fiables. Ils portent tous directement ou indirectement sur l’art de la mémoire. Aucun de ces liens n’est essentiel, à vous de voir ce que vous souhaitez consulter. Je mentionne tout cela ici principalement dans l’espoir d’éveiller votre curiosité et de donner un peu plus de crédibilité à mes propos.

  • Article du New York Times sur les palais de mémoire et sur la science qui explique comment ils fonctionnent.
  • “Eleven teams, mostly from world-leading neuroscience laboratories, took part in the challenge of designing the ultimate system for learning 80 Lithuanian words in an hour. Around 10,000 participants were funnelled through the competing methods in the finals, giving the results a level of statistical power that cognitive scientists can normally only dream of.” La méthode gagnante: des palais de mémoire, des mots-clés et de la “retrieval practice”. Article publié dans The Guardian.
  • Fascinante étude scientifique démontrant comment de complets débutants peuvent s’améliorer de façon spectaculaire en s’entraînant à l’utilisation des palais de la mémoire. L’étude a été décrite et discutée par une multitides de médias à travers le monde, dont entre autres Scientific American, CNN, The Smithsonian et The Guardian. L’étude en question impliquait 6 semaines d’entraînement, 30 minutes par jours. Notons que la majorité des gains en termes de performance ont été faits durant les deux premières semaines de pratique.
  • Reportage de CNN réalisé suite à la publication de l’étude mentionnée ci-dessus. Le reportage est en trois parties: première, deuxième et troisième. Les deux dernières parties sont de loin les plus intéressantes.
  • Encore dans le New York Times, un long et fascinant article qui présente le contenu du livre Moonwalking with Einstein, l’ouvrage qui m’a initié au sujet en 2015.
  • Les palais de mémoire ne sont pas une invention récente. Ils étaient jadis enseignés et utilisés par un important pourcentage de la population. Cet article est un bon portrait de l’histoire du sujet.
  • Cet article en français explique de quelles façons les techniques de mémorisation ne datent pas de la Grèce antique et qu’elles ont été systématiquement utilisées, par plaisir et par nécessité, par toutes les sociétés sans écriture. Les prouesses de mémorisation des chasseurs cueilleurs n’ont pas grand chose à envier aux miennes ou à celles des soi-disant “champions de mémorisation” actuels.
  • Article du Globe and Mail sur les exploits qu’accomplissent tous les jeunes qui fréquentent cette école en Mongolie.
  • Article dans The Guardian démontrant comment il est possible d’apprendre 1000 mots d’une langue étrangère en une série de courtes pratiques qui au total ne durent que 22 heures.
  • Sympathique reportage montrant comment un complet débutant peut utiliser un palais de mémoire pour retenir dans l’ordre la liste de 83 récipiendaires de l’oscar du meilleur film.
  • Surprenante étude dont j’ai entendu parler récemment. De complets débutants qui improvisent très rapidement de petites histoires parviennent ensuite à se souvenir de pas moins de 93% de 12 listes de 10 noms communs chacune. Les sujets du groupe contrôle qui eux utilisaient seulement la concentration et la répétition ne se sont souvenu que de 13% de ces mêmes listes. 93% de rétention versus seulement 13%! De complets débutants qui font cela rapidement pour la toute première fois! Ce n’est pas une petite différence! Je suis d’accord pour souligner le fait qu’on ne parle ici que de simples listes de noms communs et qu’on ne peut pas nécessairement s’attendre à des effets aussi spectaculaires dans tous les contextes. Le fait que les chercheurs fournissaient d’abord le premier mot de chaque liste avant de demander aux participants de réciter le reste est également digne de mention. Mais tout de même, ces résultats sont époustouflants et devraient être largement connus.
  • Longue liste d’études scientifiques portant sur l’efficacité des techniques de mémorisation.
  • Le premier épisode de l’excellente série “The Mind Explained” est disponible sur Youtube. 20 minutes sur la mémoire, dont une bonne partie sont consacrées spécifiquement aux techniques de mémorisation. Les autres épisodes semblent tout aussi intéressants et vous pouvez les trouver sur Netflix.
  • Sur Netflix encore, un fascinant et très bien présenté nouveau documentaire du nom de “Memory Games” suit les parcours de Yanja Wintersoul, Nelson Dellis, Johannes Mallow et Simon Reinhard, des champions de mémorisation dont les prouesses sont à des années-lumière des miennes. De très bien faites séquences en images de synthèse y sont utilisées pour représenter d’hypothétiques palais de mémoire. Dommage qu’on n’y aborde pas la question du potentiel des techniques de mémorisation pour l’apprentissage de façon plus générale. Je dois aussi noter que la façon dont la mémorisation des chiffres est expliquée risque de semer la confusion chez les non-initiés (entre autres parce qu’il existe des façons de faire pratiquement aussi efficaces et beaucoup plus simples!). Peu importe, je suis très heureux de voir que ce superbe documentaire a été produit.